S'arrêter de fumer sans grossir

 Je commence.com :

- Est-il possible d'arrêter de fumer sans grossir ?

Dr Loïc Brillaud :

- Oui, à long terme, c'est tout à fait possible. A moyen terme, c'est beaucoup plus dur.

 

Je commence.com :

- Mais encore ?

 

Dr Loïc Brillaud :
- Au delà d'un an d'arrêt de tabac, l'organisme a eu le temps de prendre ses nouvelles marques métaboliques. L'ouragan des premières frustrations liées au sevrage est passé. L'ex fumeur et l'ex fumeuse n'ont plus besoin de compenser autant sur la nourriture. Ils peuvent alors retrouver le régime alimentaire qu'ils avaient avant. Et du coup, perdre les kilos qu'ils ont pris en trop. Mais à moyen terme, c'est à dire à 6 mois, c'est vraiment un autre challenge. Il vaut certainement mieux accepter de prendre 5 à 6 kilos sur quelques mois, qui vont être perdus dans les mois qui suivent, que de lutter contre la Nature. Mais ... si ça ne paraît vraiment pas envisageable... moyennant certaines précautions, il est possible de ne pas grossir, sans compromettre pour autant sa santé.

 

Je commence.com :  
- C'est à dire ?

 

Dr Loïc Brillaud :

- Une énorme erreur diététique constitue la règle en France. Nous tirons notre portion de glucides (les sucres), et à un moindre degrés de lipides (les graisses), d'aliments à index glycémique trop élevé. Les conséquences, ce sont une tendance boulimique et des fringales dans l'heure et demie qui suit le repas. Sans compter que cet excès d'insuline génère aussi un stockage sous forme de graisse trop important des calories absorbées pendant le repas. Or, il faut savoir, qu'à nombre égal de calories, deux aliments d'index glycémique différent n'entrainent pas la même prise de poids.

 

Je commence.com :

- Mais se frustrer avec la nourriture dans un moment où déjà on se frustre en se privant de fumer, c'est un coup à péter les plombs, non ?

 

Dr Loïc Brillaud :

- Si vous acceptez de changer vos habitudes alimentaires sans à priori, manger des aliments à index glycémique plus bas n'est absolument pas frustrant. Ça a même un côté euphorisant et énergisant - les allemands l'appellent le régime du bonheur, quand même ! De plus, il existe suffisamment d'aliments à index glycémique suffisamment bas pour que vous puissiez avoir une alimentation variée, qui ne soit pas une éternelle répétition, et qui respecte vos goûts.

 

Je commence.com :

- Alors, le seul fait de manger des aliments à index glycémique bas, ça suffit à ne pas grossir quand on s'arrête de fumer ? 

 

Dr Loïc Brillaud :
- C'est habituellement une excellente manière de maigrir durablement. Alors, si vous y ajoutez le fait de mâcher suffisamment - ce qui génère une sensation de satiété pour une moindre quantité, la pratique d'un exercice physique régulier, même doux mais régulier, et un minimum de connaissances de la teneur en calories des aliments, vous pouvez largement diminuer, voire éviter toute prise de poids, tout en arrêtant de fumer. Notez bien que lorsque je dis ne pas grossir, ça ne tient pas compte du kilo-kilo et demi d'eau que prend l'individu qui s'arrête de fumer parce qu'il est mieux hydraté !

 

Je commence.com :
- Comment fait-on pour savoir quels sont les aliments qui ont un index glycémique bas ?

 

Dr Loïc Brillaud :
- Vous allez sur internet, vous tapez "liste aliments à index glycémique bas", et vous n'aurez que l'embarras du choix. 

 

Je commence.com :
- Mais enfin, on sait bien que toute une partie de la vie sociale se joue à table, et qu'un de ses rituels les plus banals, au moins jusqu'à un certain âge, constitue à sortir et rencontrer du monde en buvant un verre et en fumant des cigarettes. Alors, arrêter les deux en même temps, c'est gonflé, non ? 

 

Dr Loïc Brillaud :
- Encore une fois, il ne s'agit absolument pas de s'arrêter de manger. Juste de fumer ! Enfin, juste, je ne veux pas dire que ça soit facile de s'arrêter de fumer ! Ça se saurait ! Et puis, dans "Je commence l'arrêt du tabac", la communauté est précisément faite pour faire des rencontres avec des personnes qui sont dans les mêmes conditions. C'est à dire des personnes qui sont dans la nécessité de vivre des moments, des activités sans tabac. Les idées et les expériences des uns et des autres peuvent profiter aux uns et aux autres. Des amitiés, ou de simples collaborations, peuvent se tisser de cette manière. Dans son sens premier, le copain, c'était celui avec qui on partageait le pain, et souvent, le même labeur. Les activités en côtes à côtes, comme peuvent les connaître les élèves ou les étudiants, assis les uns à côté des autres en cours, mais aussi les collègues de travail, facilitent énormément l'établissement de relations. Quand vous partagez des moments ensemble sans vous solliciter directement, parce que vous vous réunissez pour faire un footing, une balade à vélo, aller au cinéma, faire une virée en ville, à la mer, à la campagne ou à la montagne, ou encore pour jouer à un jeu, quel qu'il soit, vous avez un but commun, qui suffit à justifier votre présence ensemble. Cette expérience commune vous permet alors d'échanger des ressentis, des points de vue, et progressivement de tisser des liens. Tenez, on peut même imaginer des couples qui se forment en s'arrêtant de fumer grâce à la communauté.

 

Je commence.com :
- Quand vous parlez de jeu : vous pensez au jeu des coachs ?

 

Dr Loïc Brillaud :
- Pas nécessairement. Bien sûr que le jeu des coachs favorise les contacts, les justifie, les rend nécessaires et engage les internautes à bâtir d'entrée de jeu quelque chose ensembles, mais il y a des centaines d'autres jeux possibles. Sachant qu'au fond, la première règle du jeu, c'est quand même celle de s'arrêter de fumer. 

 

Je commence.com :
- En résumé, si je vous comprends bien, vous nous dites qu'il est possible de s'arrêter de fumer sans grossir, à partir du moment où l'on est prêt à changer légèrement son mode alimentaire. Que ce n'est pas un inconvénient que de toucher au tabagisme et à l'alimentation en même temps parce que l'alimentation basée sur les index glycémiques bas n'est pas frustrante. Et que pour accompagner ces changements, rien de tels que des nouveaux contacts qui sont dans la même situation.

 

Dr Loïc Brillaud :

- Tout à fait. Il est parfois plus facile de changer plusieurs choses en même temps. Par exemple, quand vous changez de pantalon ou de robe, c'est souvent plus adapté de changer le haut aussi, voire les chaussures, afin d'accorder les couleurs, les coupes, les matières. Là, c'est pareil. Si vous voulez maximiser vos chances d'arrêt de tabac, il ne faut pas hésiter à changer plusieurs choses dans votre vie : ça sera plus adapté.